La communauté en quelques mots

Notre communauté ne reçoit aucun financement, d'aucun type et vit uniquement du revenu du travail de ses membres: dans cet esprit, elle veut demeurer un lieu d'accueil ouvert à tous. Pour les frais de l'accueil, nous demandons à chacun de participer librement, dans la mesure de ses possibilités. De notre travail et de votre générosité dépendent la possibilité de n'exclure aucun hôte pour des motifs économiques. 

hôtes et maisons de l’accueil
hôtes et maisons de l’accueil
...à Bose, tout le monde est accueilli, mais avant tout...

L’hospitalité est un ministère pratiqué dès les origines du monachisme. À Bose, tout le monde est accueilli, mais avant tout ceux qui cherchent l’occasion de se confronter à eux-mêmes ou de tenter l’expérience de la vie communautaire, et ceux qui ont besoin d’un lieu à l’écart, où séjourner en silence. Notre communauté pratique l'accueil de tous, mais surtout de ceux qui veulent partager notre prière et notre vie, ou qui cherchent un lieu dans lequel échanger avec des frères et des sœurs sur les problèmes du monde et de l'Église.

 Les fraternités de Bose. Depuis 1981, quelques frères vivent à Jérusalem. Dès 1994, une fraternité de sœurs a débuté à Assise; elle est momentanément fermée en raison du tremblement de terre qu’a connu cette région. En octobre 1998 s’est ouverte une fondation de frères à Ostuni, dans les Pouilles.